Et si l’homme arrêté à Glasgow n'était finalement pas Xavier Dupont de Ligonnès ?

Selon BFMTV, ses empreintes digitales ne correspondent que très partiellement à celui qui est soupçonné d’avoir tué ses quatre enfants et de son épouse, découverts dans le jardin de leur pavillon nantais, en avril 2011.

Powered by WPeMatico