L’identification des victimes du vol 302 d’Ethiopian Arlines s’annonce très longue

La compagnie Ethiopian Airlines a fait savoir samedi que l’identification par des analyses ADN des restes des victimes du crash du Boeing 737 MAX 8 prendrait jusqu’à six mois.

Powered by WPeMatico