Montpellier : avec 700 € par mois, les AVS veulent être entendus

Au quotidien auprès d’élèves en situation de handicap, ils dénoncent la précarité.

Powered by WPeMatico